Browsed by
Category: Zimbabwe

Mosi-oa-Tuny (Victoria Falls)

Mosi-oa-Tuny (Victoria Falls)

We have been invited to fly from Vic Falls International airport (FVFA) to a small gravel airstrip situated near the Victoria Falls, named Kazungula (ZZZZ). An aviation event is organised there and many pilots and aviation enthusiasts from Zimbabwe are expected to participate in this uncommon vintage aircraft gathering near the Falls. Drinks and food are awaiting the vintage pilots and anybody joining the event. Once again we have been heartfully welcomed like heroes, it is absolutely amazing how happy and proud the people here were to see us flying all the way from Europe and all over the world to their beautiful country.

img_3051

img_1666

We have received a clearance to overfly the Falls between 9 am and 3 pm. The dirt strip is nice and long enough to accommodate all the planes, although the takeoff from there should be executed as light as possible due to the heat and the elevation (3.500 ft above sea level).

img_1854

We get to fly at 4.500 feet over the Falls, i.e. 1.000 feet above ground. Magnificent view on the site, lots of emotions. The camera crew is busy like never before, trying to catch as many nice pictures as possible on the ground and in the air. Many short flights over the falls are organised, locals are taken up for a ride in the biplanes, like Warwick in the pictures below, who smiled like a child…

img_1855

img_1856

img_1850

fullsizerender-5

img_2991

After a pretty busy day, all the teams return to the hotel. A gala dinner is organised. Great speech from the Master of Ceremony Warwick, who is our own friend, excellent food and wine… the Victoria Falls will remain in our memories forever.

Frog is ready for the gala dinner ūüėČ

img_5763

img_2400

Cedric and our dear new friend Warwick (center) honouring the antique outfit of the local people…

img_4768

Cedric and Julia, the lovely wife of one of the pilots of the Antonov 2!

img_4770

Tomorrow we fly to Bulawayo (FVBU), our last stop in Zimbabwe before we enter Botswana…

Survol de la Zambie et arrivée au Zimbabwe

Survol de la Zambie et arrivée au Zimbabwe

Comme les organisateurs du rallye avaient pr√©vu un jour de repos √† Lusaka, Kiwi en a profit√© pour essayer de r√©soudre le probl√®me de la g√©n√©ratrice de courant du Stampe. Mike, le pilote de l’Antonov, et Nick (Team Alaska) m’ont g√©n√©reusement propos√© de venir m’aider. Nous arrivons √† l’a√©roport de bonne heure pour √©viter de cuire au soleil. Par miracle, nous sommes mis en contact avec une petite soci√©t√© de maintenance a√©ronautique sur place, qui se propose de nous donner un coup de main. V√©rification du c√Ęblage, mesures au voltm√®tre, essais en tous genres, … le temps passe et le soleil ne nous √©pargne pas. Nous d√©couvrons enfin que l’interrupteur de la g√©n√©ratrice est d√©fectueux. Mais apr√®s avoir trouv√© le moyen de le court-circuiter, les essais ne sont qu’√† moiti√© concluants… Vraisemblablement, il va falloir se contenter d’un syst√®me peu fiable et continuer √† mettre la batterie en charge √† chaque destination, et d√©marrer le moteur √† la main..

img_5674

img_5675

img_5677

Le soir, nous avons le plaisir de d√ģner avec Matteo et son √©pouse. Matteo est un pilote que nous avons rencontr√© il y a quelques ann√©es √† Bruxelles. Il a particip√© √† quelques unes des balades a√©riennes organis√©es par l’√©cole au d√©part de Charleroi. La vie ¬†en Zambie est d√©crite comme plus confortable qu’au Congo o√Ļ il a pass√© pas moins de 4 ans r√©cemment.

D√©collage de bonne heure le lendemain, en formation avec le Tiger Moth de l’Afrique du Sud. Destination : le Zimbabwe, et plus particuli√®rement l’a√©roport international des Chutes Victoria (FVFA) !

img_2801

img_1842

img_1632

img_3124

Sur ¬†notre chemin s’√©tend le lac Kariba qui d√©finit la fronti√®re entre la Zambie et le Zimbabwe. L’occasion pour Frog et Kiwi de survoler quelques magnifiques plages √† basse altitude et de voir des troupeaux de buffles se rafra√ģchir. Les villageois nous saluent et nous les saluons en retour, les p√™cheurs nous regardent et ne semblent pas comprendre ce que ce dr√īle d’oiseau fait la haut… Un bon vent dans le dos nous fait avancer √† plus de 100 nŇďuds. Pourvu que notre moteur ne nous l√Ęche pas ici, il para√ģt que ce lac est rempli de crocodiles…

img_2845

img_1863

img_1861

img_2855

√Ä la pointe Sud du lac Kariba commence le Zamb√®se. Il sillonne dans des gorges tr√®s profondes. Le spectacle est certainement magnifique mais la m√©t√©o se g√Ęte. Le vent qui s’engouffre dans les gorges cr√©e des turbulences qui deviennent tr√®s inconfortables. Nous d√©cidons donc de ¬†reprendre un peu d’altitude. Deux cellules orageuses sur notre chemin nous forcent √† tracer une route directe vers notre destination. Le vent est annonc√© dans l’axe de la piste, mais force est de constater que ce n’est pas du tout le cas. Une belle composante de vent de travers nous attend, peut √™tre sous l’effet de l’orage qui n’est qu’√† quelques encablures de l’a√©roport. Atterrissage sans encombre finalement, on s√©curise les avions, on refait le plein, et le bus nous emm√®ne √† l’h√ītel.

Et quel h√ītel !!! The Victoria Falls Hotel, endroit mythique datant de l’√©poque coloniale et qui a su garder tout son charme et sa splendeur d’origine. √Čtape incontournable aussi de la ligne a√©rienne qui reliait autrefois Londres et Johannesbourg.

img_5734

img_5692

img_5694

img_5696

img_2868

Quelques phacoch√®res se prom√®nent dans le jardin. Le jardinier cueille les mangues qui poussent √† profusion sur ces arbres centenaires. Quelques singes et autres mangoustes grignotent paisiblement les fruits d’autres arbres qu’on trouve qu’ici…¬†img_5704

img_2938

img_2939

Cet apr√®s-midi, Frog et Kiwi iront voir les chutes, elles ne sont qu’√† quelques minutes √† pied d’ici…

Quelle beaut√©. M√™me si le niveau de l’eau est √† son point le plus bas depuis 20 ans selon les locaux, le spectacle n’en vaut pas moins le d√©tour. Les chutes Victoria sont l’une des plus spectaculaires chutes d’eau du monde. Elles sont situ√©es sur le fleuve Zamb√®ze, qui constitue √† cet endroit la fronti√®re entre la Zambie, √† proximit√© de la ville de Livingstone, et le Zimbabwe. Le fleuve se jette dans la cataracte sur environ 1 700 m√®tres de largeur, et une hauteur qui peut atteindre un maximum de 108 m√®tres. Elles donnent un spectacle particuli√®rement remarquable, par leur disposition particuli√®re – elles se jettent dans une longue faille du plateau, pour s’√©chapper par un √©troit canyon. Elles ne peuvent ainsi √™tre vues de face qu’√† une distance d’une centaine de m√®tres seulement.
Bien qu’elles fussent connues des populations locales sous le nom de Mosi-oa-Tunya, la ¬ę fum√©e qui gronde ¬Ľ, David Livingstone, l’explorateur √©cossais qui fut le premier Europ√©en √† observer les chutes en 1855, les renomma en l’honneur de la reine Victoria du Royaume-Uni. La ville zambienne voisine porte le nom de l’explorateur, tandis qu’une statue se trouve c√īt√© zimbabw√©en, √† proximit√© des Chutes du Diable et de la ville de Victoria Falls. (Source Wikipedia)

img_5721

img_5717

Cédric et Lita, de Team Alaska !

img_2888

img_5707

Kiwi qui a peur du vide prend une photo des chutes, de loin… ūüėČ

img_2889

img_5708

Nous voudrions d√©dier ces vols √† toute notre √©quipe √† Charleroi, qui tient “la boutique” en Belgique pendant notre absence : tout d’abord √† nos plus anciens et plus fid√®les instructeurs (Andr√©, Fr√©d√©ric J. et Herv√©), mais aussi aux nouveaux (Alexandre, Fr√©d√©ric V., Jonathan, S√©bastien et Thierry) qui ont rejoint notre √©cole ces derniers mois. Et enfin, √† Barbara, pour sa gr√Ęce et son d√©vouement sans limites depuis le jour de notre d√©part pour l’Afrique. Merci √† vous tous, ces vols √©taient pour vous !

Demain, nous aurons le privil√®ge exceptionnel de survoler les chutes avec notre Stampe…